samedi 3 septembre 2011

[Capsule] Bastiat en banlieue

Afin d'accroître la compétitivité québécoise, le Conseil du patronat du Québec, en coopération avec ses esclaves sexuels des différentes administrations politiques, a annoncé hier un plan de sauvetage public de 15 milliards pour payer les piscines creusées géantes de ses membres. Présenté comme étant une véritable «révolution de l'arrière-cour» par le ministre des finances du Québec, ce projet a reçu l'aval de nombreux commentateurs publics, qui voient dans ce geste un effort de «réconciliation sociale» et un grand pas pour l'acquisition d'une équipe de hockey à Québec. Questionnés sur ce lien, lesdits commentateurs ont alors accusé les journalistes présents d'être des «gauchissses du Plateau», des fils illégitimes de Staline ainsi que des ressortissants nord-coréens. Des allégations qui devraient faire prochainement l'objet d'un dossier spécial dans les pages des journaux de Quebecor, a annoncé la chaîne télévisée Sun Media.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire